IMG_0047.JPG

____________

Texte accompagnant l'édition CD

Titre :

BIG BANG ELEMENTS

EQUIDAE

Ce CD est le fruit d’une collaboration poussée entre l'artiste Kerwin Rolland et des personnes détenues du centre carcéral de Condé-Sur-Sarthe.

Ces personnes détenues ont “passé commande” à Kerwin Rolland de captures et  de créations sonores. Ces commandes ont servi de base à des échanges réguliers entre les deux parties au sein de la prison. Ces échanges ont été une part importante de ce travail, tout autant que les sons et créations présentés ici. C’est pourquoi ils ont été résumés dans le présent livret.

 

Un volet important des discussions portait sur des sons difficiles à se formaliser, comme les sons des éléments et notamment l’eau et la terre. Qu’est-ce que le son de l’eau ? Le meilleur moyen de faire entendre les sons aquatiques est l’hydrophone, utilisé par exemple par les océanologues pour écouter le chant de baleines. Nous avons donc enregistré le mouvement de l’eau, les vagues, l’écoulement des rivières, avec un hydrophone placé sous la surface, à l’intérieur même de l’élément liquide.

Et le son de la terre ? Ici nous avons choisi de restituer des sons de magma et des sons de capteurs de contact, qui sont des sortes de pastilles que l’on colle au sol ou sur un élément d’architecture pour en enregistrer les vibrations.

Nous avons ensuite mixé ces sonorités élémentales habituellement inaudibles avec des enregistrements microphoniques.

 

A la suite du visionnage d’un reportage scientifique, certains participants se sont posé la question du son que le Big Bang aurait pu provoquer. Kerwin Rolland a donc pris contact avec des chercheurs de la NASA qui lui ont envoyé un “son”. En réalité le son du Big Bang n’existe pas vraiment : d’abord ce n’est pas un son “enregistré”, il s’agit d’une simulation. Ensuite le Big Bang est une sorte d’explosion gravitationnelle, le point de départ d’une onde sinusoïdale capable de déformer l’espace, qui s’est propagée et amplifiée. C’est exactement ce qui se passe quand on jette une pierre dans de l’eau calme, le point d’impact de la pierre dans l’eau crée une série de petites vagues circulaires qui se propagent et s’éloignent de ce point. Dans le cas du Big Bang l’onde n’est pas un déplacement d’eau mais une variation régulière de la gravité dans l’espace. En s’amplifiant, cette onde s’est étendue à l’infini, créant ainsi notre univers. Les premières ondes de gravité, qui ont suivi l’explosion initiale, ont une fréquence et une amplitude qui, si elles sont diffusées dans un haut parleur produisent du son, et c’est ce son qui a été fixé sur ce disque.

 

Deux participants ont enfin signifié leur passion pour les chevaux, animaux sensitifs, sociables, à la beauté confondante. Ces animaux sont pour eux associés à des expériences positives, fascinantes, et socialement instructives. L'idée d'aller capter des sons liés à l'univers du cheval au Haras National du Pin, lieu historique d'élevage et de culture équestres, s'est imposée. Le travail sur place a permis d'enregistrer des sons liés à la vie et à l'exercice des chevaux Selle Français, Percheron, Frison, Falabella, et Pure Race Espagnole. La rencontre avec les acteurs du Haras et de l'Ecole Supérieure du Cheval et de l'Equitation du Pin, a aussi donné lieu à la création de courts reportages radiophoniques : sur le dressage avec les artistes en résidence, Toma et Pieric, sur la forge avec les maréchaux Jean-Michel Goubault et James Etiemble, sur l'attelage avec le formateur Anthony Gohier. Ce disque reproduit des captations sonores, sans commentaire ; des chevaux en mouvement, d'ambiances d'écuries, d'attelages, entrecoupées de longs passages documentaires sonores.

 

Ce disque a été réalisé en collaboration avec Théophane Marchand, preneur de son et sound designer.

Remerciements : Amandine, Olivier Cosson, Vincent Dalodier,  Karsten Danzmann,  James Etiemble, Anthony Gohier, Jean-Michel Goubault, Muriel Meneux, Cerise Parreau, Pieric, Toma.

Pour leur accompagnement : Les Bains Douches, Le Centre Pénitentiaire d’Alençon/Condé-Sur-Sarthe, Emmanuelle Costes, Isabelle Duvail, Olivier Geneviève, Emmanuelle Giraud, La Ligue de l’Enseignement Normandie, le SPIP de l’Orne, et la DRAC Normandie, Sophie Vinet.

NOTA BENE : CD MIXE EN SON BINAURAL 3D, DISQUE À ÉCOUTER AU CASQUE.

 

____________

Mixage

 

Choix du binaural (écoute au casque) pour l’immersion dans les matières, mais aussi du fait du contexte de la prison, ce disque est une invitation au retour en soi, à l’intériorité, par opposition à l’intimité limitée de la vie carcérale.